Covid-19 information

Homework samples from B2 advanced students

Level: Advanced (B2) 
Course: Grammaire - Conversation - Vocabulaire - Advanced (B2)
Example of French written expressions

Une fois de plus, aux Etats-Unis, le désolant retour du même. Le 24 mai, à Uvalde, petite ville du Texas, un adolescent de 18 ans, nommé Salvador Ramos, a tué dix-neuf enfants de la Robb Elementary School, ainsi que deux adultes, avec un fusil d’assaut. Dix jours auparavant, Payton Gendron, 18 ans lui aussi, avait assassiné dix personnes dans un supermarché de Buffalo (Etat de New York). Ce type d’attaque se répète inlassablement, 61 fusillades ont eu lieu en 2021 et selon le FBI. L’amour des armes à feu est une grave maladie américaine.

Qu'en pensez-vous? Que doit-on faire? Doit-on vendre des armes à feu sans faire des recherches antécédentes ?





Concernant les fusils:
Qu’en pensez-vous?

● Je pense que c’est très dommage et triste. C’est dommage parce qu’on vois le même cycle chaque fois qu’il y a une fusillade: Les personnes sont indignées; on parle beaucoups dans les médias des propos de loi et des changements à faire ; on parle avec le NRA; les politiciens promettent de faire quelque chose; et rien ne change jusqu'à ce qu’une autre fusillade arrive. Au Canada, comme dans beaucoup d’autres pays, on n'a pas le droit d’avoir des armes à feu dans la constitution.

Que doit-on faire?

● La solution n’est pas simple. Pendant des centaines d'années, les citoyens(nes), les politiciens (nes) et les avocats des organisations ont essayé de trouver une solution au problème de violence à main armée. On ne peut pas simplement briser le cycle. Je crois qu’on doit prendre en considération les causes du comportement criminel; la santé mentale; les lois sur le port d’armes. On devrait aussi regarder les solutions qui marchent dans les autres pays du monde, comme l'Australie. Là, il y avait un programme où le gouvernement a racheté les fusils d'assaut. Les criminels sont motivés par l’argent. Après ce programme, les statistiques ont montré que les meurtres par arme à feu ont beaucoup chuté en Australie. Les personnes avec une bonne santé mentale ne tuent pas les autres- avec fusils ou non , alors je crois qu’on devrait ajouter des ressources pour la santé mentale et la prévention de la criminalité. En tant qu'avocate, je ne crois pas que changer seulement les lois arrêterait les fusillades. Si les criminels veulent des fusils, ils en trouveront.

Est-ce que c’est nécessaire de vendre des fusils d’assaut à n’importe qui?

● Non- c’est certainement pas nécessaire de vendre des fusils d’assaut à n'importe qui. Plusieurs fois ils sont utilisés pour tuer beaucoup de personnes en un instant- pas pour les raisons importantes comme la protection personnelle ou pour faire la chasse. On ne peut pas faire de chasse avec les fusils d'assaut parce qu’ils détruisent l'animal et on ne peut plus le manger ou même utiliser la fourrure de cet animal. Peut être la seule catégorie des personnes qui sont permis d'utiliser les fusils d'assaut sont les militaires ou les forces de l’ordre. Les citoyens ne doivent pas porter de fusils d’assaut.

Laurelly Student



Les événements récents montrent clairement que nous accordons plus d'importance aux armes qu'aux enfants. Quel est le besoin d'un fusil d'assaut? Personne ne l'utilise jamais pour chasser le cerf. La suggestion de renforcer nos écoles est ridicule. Vous ne pouvez pas fortifier une école pendant la récréation ou le déjeuner. Aucun enfant ne devrait vivre dans la peur d'être assassiné. Certes, nous avons un problème avec nos lois et leur interprétation. Le deuxième amendement à la Constitution américaine ne prévoyait pas d'armes d'assaut. De même, la constitution ne prévoyait pas de chars et d'armes nucléaires. Je crois que le gouvernement devrait réglementer les armes d'assaut, tout comme il réglemente ces autres armes de guerre. Notre amour des armes tue nos enfants.

John Student



L’amour des armes à feu est une grave maladie américaine.

L'obsession de l'Amérique pour les armes à feu est incompréhensible pour moi. Je ne comprends pas comment notre identité en est venue à être symbolisée par un instrument de mort. Les États-Unis connaissent des fusillades de masse si fréquentes que nous sommes devenus insensibles aux milliers d'autres décès par arme à feu qui se produisent chaque année. Si nos lois ne changent pas, c'est la mort qui nous attend. Après chacune de ces tragédies, les deux côtés de l'allée politique assument leurs rôles prévisibles. Les républicains offrent leurs pensées et leurs prières, et les démocrates exigent de nouvelles lois. Cela incitera inévitablement les républicains à crier que ce n'est pas le moment de parler de contrôle des armes à feu alors que les gens sont encore en deuil. Bien sûr, le bon moment ne se matérialise jamais et la question est rapidement oubliée. Assez de leurs larmes de crocodile et de leur législation inefficace - ni l'une ni l'autre ne nous protégera du prochain jeune de dix-huit ans qui déclenche une fusillade avec son fusil d'assaut acheté légalement ! Il est temps d'arrêter de nous voiler la face et de nous attaquer au vrai problème : l'accès facile aux armes à feu. Il est temps que nous abrogeons le 2e amendement. Malheureusement, nous n'avons pas le sens de la communauté et l'altruisme nécessaire pour renoncer à ce prétendu droit pour le bien commun. Nous poursuivrons cette danse inutile jusqu'à ce que nous accordons enfin plus de valeur à la vie qu'au droit d'accéder sans entrave à des machines à tuer. Ne comptez pas trop là-dessus.


Michael R. Student





L’amour des armes à feu est une grave maladie américaine.

J’ai reçu des emails d’une historienne, Heather Cox Richardson, une professeur à Boston Collège, et ces emails ont beaucoup contribué à ma connaissance de la situation avec les armes à feu aux États-Unis. Elle dit que notre situation est un symptôme de la prise de contrôle de notre nation par une minorité extrême et radicale. Cette minorité est représentée par le NRA, une organisation qui soutenait d’abord les chasseurs et la sécurité des armes à feu, mais pendant les années soixante-dix cette organisation a commencé à soutenir « gun rights » droits des armes à feu et le mouvement conservative. Ce mouvement a embrassé le mythe de « cowboy » — et les hommes blancs qui soit disant protègent leurs familles contre le « socialisme » du gouvernement fédéral, qui essayait de corriger le déséquilibre social entre les Américains noirs et blancs. Ronald Reagan était le premier candidat présidentiel que le NRA a soutenu. En 2000, le NRA était le troisième plus puissant lobby dans Washington, et l’idée du droit de garder et porter des armes, sans limites, a commencé à symboliser l’idée Républicaine de l’indépendance individuelle. Notre système permet à un lobbyiste d’intérêt spécial d’acheter les votes de nos sénateurs et représentants qui ignorent les souhaits de leurs électeurs dans leur quête de pouvoir.. La grande majorité des gens veulent des lois sur les armes à feu - et aussi l’amélioration des infrastructures, des droits égaux, des actions sur le problème du changement climatique, et beaucoup d’autres choses pour améliorer nos vies. Il est nécessaire de demander des comptes à nos sénateurs et de les démettre de leurs fonctions. De soutenir la presse libre, et de lutter contre les limites sur l’éducation que la droite politique essaie d’introduire et les mensonges qu’elle raconte..

Anna Student




Les chiffres ne mentent pas. Les États Unis ont déjà plus de 17,000 morts à cause de violence par arme à feu en 2022. Sur ce chiffre, près de 650 étaient mineurs. Cela représente en moyenne 111 morts par jour, 26 fois supérieur à toutes les autres pays de revenu élève. De plus, violence par armes est la première cause de décès des enfants et adolescents américains.


Cela ne tient même pas compte de l'impact sur les familles et les amis des victimes. En vue de ces chiffres et des événements récents c’est impossible de ne pas reconnaître l’impact négatif de la libération des armes de feu aux États Unis. Au lieu de se concentrer sur l’impact du port d’armes de feu, le débat à été politisé et il s'est transformé en un débat entre la gauche et la droite. À cause de cette division, il est très difficile d'adopter des changements de loi. Toutefois, il y a encore des fruits à portée de main, par exemple, l’assurance que des vérifications des antécédents sont requises peu importe si on achète d'un marchand d'armes autorisé ou pas. Mon espoir est que les États-Unis interdisent le port des armes à feu. La réalité est qu'on devait se concentrer sur les petits gains - comme vérifications des antécédents obligatoires - tout en luttant pour un changement de lois plus large.

Laura Student



Je suis d'accord que l ‘amour des armes à feu est une grave maladie américaine. Je ne comprends pas ce sens de liberté d' acheter les armes à feu comme n’importe quel objet d’amusement. La même histoire se répète encore, et je ne comprends pas pourquoi rien n’est fait Pour changer cet état de chose. Nous savons tous que les américains ont grandi dans une culture des armes à feu.

L'idée qu'un parent aurait à s'inquiéter que son enfant soit abattu à l'école est inimaginable et inadmissible. Le fait que les enfants fassent des exercices de tir (“shooter drills”) est obscène mais cela fait déjà partie de la vie scolaire. La mentalité de la suprématie blanche qui a pris du pouvoir ces dernières années a aussi suscité beaucoup d'inquiétude dans le monde. Malheureusement, il y a trop d'armes aux Etats-Unis. Les Américains ont acheté 19.0 millions d' armes en 2021. Les Républicains sont la grande opposition à quelque changement. La NRA fait partie des groupes de pression d'intérêts spéciaux les plus puissants aux États-Unis, avec un budget substantiel pour influencer les membres du Congrès sur la politique des armes à feu. Leur argument est fondé dans l'interprétation du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis, sur lequel les citoyens américains ont le droit de porter des armes sans aucune surveillance gouvernementale.

Partout dans le monde, les fusillades de masse se heurtent fréquemment à une réponse commune : les autorités imposent de nouvelles restrictions à la possession d'armes à feu. La Grande-Bretagne, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, la Norvège : tous avaient une culture de possession d'armes à feu et tous ont quand même resserré les restrictions. L'interdiction des armes d'assaut s'est avérée efficace. La sécurité des armes à feu sera accomplie non seulement par une série de lois mais surtout par un changement dans la culture américaine. Cette culture repose aujourd'hui profondément sur l'intérêt monétaire de quelques personnes.

Silvia Student

Contact Us

Alliance Française de San Francisco
1345 Bush Street | San Francisco, CA 94109
+1 (415) 775 - 7755
E-mail: afsf@afsf.com

Follow Us

                   




Alliance Française de San Francisco is an American Public Charity Nonprofit, tax-exempt under section 501(c)(3) of the Internal Revenue Code.

Design by Monsieur Graphic