Covid-19 information

AFSF students talk about 'la parité'

Level: A1-A2
Teacher: Olivier
Course: French 2 Teens
Example of French oral exposé 

NB: All images are for design purposes and do not picture our real students to preserve anonymity.

Exposés vidéo à découvrir: 




Level: French 4/5 teenagers
Teacher: Michel
Course: Langue et culture Française
Example of French oral production 

Expliquez la Parité entre les hommes et les femmes:


Chloeline Student




Phillip Student


Level: Advanced (B2) 
Teacher: Emmanuel
Course: Grammaire - Conversation - Vocabulaire - Advanced (B2)
Example of French written expressions


 La Parité homme/femme: Y a-t-il des progrès? Qu'est-ce qu'il y a d'autres à faire? Vos pensées?




Merci à l’Alliance Française de San Francisco pour l’interêt qu’elle porte à l’émancipation de la femme pour une égalité sociale et professionelle. Merci aussi pour son soutien aux étudiants en leur donnant l’opportunité de partager leurs réflexions lors de la Journée Internationale de la Femme.

La Journée internationale des femmes est celebré depuis 1911. Elle a commencé en réponse aux mouvements pour le droit de vote des femmes et pour la reduction des inégalités de genre. De ses origines comme un jour de réforme, elle est devenue plutôt commercialisée dans l’ouest.

Aux Etats-Unis, les droits des femmes sont sous attaque, comme les autres idées progressives, et ils ont été souvent étiquetés “communistes” ou “socialistes” par ceux qui veulent garder leur pouvoir de domination sur les femmes. En vérité , la journée est toujours célébré dans les pays qui ont une histoire de lutte pour les droits de tous les travailleurs et travailleuses, ce qui complique leur acceptation ici aux États Unis. Trop souvent les bonnes idées font peur à ceux qui ne connaissent pas bien les détails.

Quand les femmes ont accès à des opportunités , tout le monde en bénéficie. Il y a des progrès aux États-Unis sur lesquels nous pouvons batir. Par exemple, en 2019 57% des étudiants inscrits aux universités étaient des femmes. Maintenant, dans le 117th Congress, un record de 149 femmes servent. Mais elles n’ont toujours pas voté pour les programmes qui profitent aux femmes.

Il est absolument vital que les femmes aient accès aux opportunités comme les hommes ont à l'éducation, au vote, le droit de travailler, les soins de santé , et la liberté de faire des choix personnels. L’aide gouvernementale pour contrer l'effet de l’épidémie Covid sur leurs vies. Tout cela est très important pour les femmes et pour tout le monde.


Anne G. Advanced Student



La disparité hommes-femmes est toujours un problème courant. Dans quelques pays comme en Finlande, Islande, Dinamarca et Norvège, les femmes ont acquis une meilleure position en société. Les pays nordiques ont remarquablement réussi grâce à un certain nombre de mesures visant à atteindre l'inclusion sociale et l'égalité. Mais quelques statistiques suggèrent que nous n'avons pas atteint l’objectif. C’est l'écart salarial, du harcèlement et du recrutement. Tous ces problèmes montrent que les hommes sont plus valorisés.

Malheureusement, l'accès à l'éducation et le contrôle de naissance sont vraiment un grand problème pour les femme qui habitent dans les endroits comme Afghanistan, Syria, et Yemen. Les femmes vivant dans la pauvreté courent un risque accru de subir des violences sexistes. Elles n'ont pas accès aux soins de santé sexuelle et reproductive et des millions de filles ne sont actuellement pas scolarisées.

Par ailleurs, les disparités dans le traitement des femmes se sont creusées d'un pays à l'autre à la suite du COVID-19, selon le troisième indice annuel Femmes, paix et sécurité (WPS).

Aux États-Unis, nous célébrons les conquérantes vers l'égalité avec Kamala Harris en tant que vice-président, l'égalité des salaires pour les joueuses américaines de football. Tamara Rojo en tant que nouvelle directrice du San Francisco Ballet et Ketani Brown Jackson nommée pour la Cour Suprême. Mais nous ne pouvons pas oublier que cinq des 120 juges à avoir siégé au plus haut tribunal des États-Unis étaient des femmes. Ce sont des petits pas sur un long chemin vers l'égalité.


Silvia C. Advanced Student




Je dois commencer par dire que je ne suis peut-être pas la meilleure personne pour répondre à la question de l'égalité des sexes, car, comme je suis un homme, je n'ai jamais connu de discrimination sexuelle ni donné beaucoup de réflexion à ce sujet. Cela étant dit, j'ai regardé et lu avec beaucoup d'intérêt tout le matériel fourni dans le devoir. Fort de ces connaissances, je partagerai mes réflexions.

Il est vrai que les femmes sont traitées différemment des hommes. Historiquement, les hommes ont été les pourvoyeurs et les défenseurs du foyer, tandis que les femmes ont traditionnellement été les soignantes, les ménagères et les gardiennes des enfants. Au fur et à mesure que l'humanité évoluait au point où moins de muscles et plus de cerveau étaient nécessaires pour réussir sur le lieu de travail, entre autres changements sociétaux, les femmes sont entrées dansdes rôles qui étaient auparavant le domaine exclusif des hommes. Cela a inévitablement abouti à des conflits et à des problèmes.

Les femmes subissent depuis longtemps la discrimination sur le lieu de travail de la part des hommes. Les femmes gagnent souvent moins que les hommes pour un travail similaire. Très peu de femmes accèdent aux postes de direction des grandes entreprises. Et les femmes ont souvent été victimes d’harcèlement sexuel.

Dans la société au sens large, les femmes ont également dû se battre pour être traitées sur un pied d'égalité. Ce n'est qu'au cours des cent cinquante dernières années que les femmes ont obtenu le droit de vote. Et ce n'est qu'en 1944 que les femmes ont obtenu ce droit en France ! Étonnamment, il y a encore des pays, comme l'Égypte et l'Arabie saoudite, où les femmes n’ont pas ce droit fondamental.

Même la biologie des femmes a été l'objet de discrimination. L'avortement était illégal aux États-Unis jusqu'à ce qu'une décision de la Cour suprême des États- Unis sur l'avortement supprime les restrictions en 1974. En France, les femmes n’ont eu ce droit qu'en 1975. À ce jour, l'avortement est illégal ou strictement réglementé dans la majorité des pays. Même dans les pays avancés comme les États-Unis, l'autonomie des femmes sur leur corps fait toujours l'objet de restrictions et de luttes politiques acharnées.

En plus de l'obtention du droit de vote des femmes à la fin du XIXe siècle, les gouvernements du monde entier ont adopté des lois sur l'égalité en matière d'emploi pour tenter d'éliminer la discrimination à l'embauche et l'inégalité des salaires. Et les femmes ont atteint les niveaux les plus élevés de mandats électifs dans de nombreux pays, comme Jacinda Ardern en Nouvelle-Zélande et Angela Merkel en Allemagne.

Ces dernières années, des mouvements tels que #MeToo ont utilisé le pouvoir des réseaux sociaux pour lutter contre la discrimination à l'égard des femmes. Les hommes ne peuvent pluscompter sur l'intimidation et le silence d'une victime pour dissimuler leur comportement criminel. Ce qui a commencé comme une prise de position contre la prédation sexuelle dans l'industrie du divertissement s'est répandu dans les sociétés du monde entier et a conduit de nombreux hommes à être finalement traduits en justice - un avertissement à tous que la discrimination ne sera plus tolérée.

Ainsi, bien qu'il reste encore beaucoup de travail à faire, la trajectoire de l'humanité s'infléchit vers le haut. Avec l'éducation, les lois et le travail acharné des défenseurs des droits des femmes, nous évoluons vers une société plus inclusive et égalitaire.


Michael R. Advanced Student




La parité hommes femmes : ça n’existe pas 

« Liberté, égalité, fraternité » est la devise de la France, et le  concept de l’égalité est dans l’article premier de la Déclaration  des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui dit : « Les  hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » De la  même façon, le document qui a inspiré cette Déclaration est  celle de la Déclaration de l’Indépendance américaine de 1776.  Elle contient les mots « tous les hommes sont créés égaux. »  

Les droits des hommes. Les hommes sont libres et égaux. Tous  font partie d’une fraternité. Qu’en est-il des femmes ?  

On dit toujours du « progrès » des femmes, comme si elles sont  en train de s’améliorer dans l’espoir de devenir digne des mêmes  droits qu’ont les hommes. Le « progrès », incrémental et lent,  est plus facile à accepter pour le patriarcat et les hommes qui  craignent les femmes que l'égalité réelle.  

Aux États-Unis cette semaine, au cours de l’allocution du  Président Joe Biden « l’état de l’Union », beaucoup de gens se  sont émerveillés à la vue des deux femmes assises derrière lui : 

la Vice-Présidente Kamala Harris et la Président de la Chambre  des Représentants Nancy Pelosi. Progrès ! on dit. Deux  femmes dans des postes de pouvoir !  

Mais pas aussi puissant que l’homme au centre.  

Nous avons vu ce qui se passait quand une femme extrêmement  compétente a concouru pour la présidence américaine contre une  célébrité masculine de télé-réalité qui n’avait jamais occupé de  

poste officiel et qui a conduit ses entreprises à la faillite à  plusieurs reprises. L'avantage est toujours avec l'homme, aussi  inférieur soit-il. 

Il y a 50 ans, le Congrès des États-Unis a adopté l'Amendement  sur l'Égalité des Droits, qui stipule simplement que « l'égalité  des droits en vertu de la loi ne doit pas être niée ni restreinte par  les États-Unis ou par un État en raison du sexe. » Pour la  mettre en vigueur, cependant, cette loi devait être ratifiée par les  trois quarts des États. Trente-quatre des 37 états requis l’avaient  fait en 1975. Mais plus tard, six ont annulé leurs ratifications.  

Le progrès, suivi par la régression. On approche du but, mais  on ne l'atteint jamais. 

Même si le sexisme manifeste et flagrant n’existe plus comme  dans les décennies passées, ça a été remplacé par le biais  implicite, les barrières structurelles, la « peine de maternité »,  les stéréotypes au travail, la fausse association des femmes avec 

la vulnérabilité et le besoin de protection, les pressions sociales  de choisir des chemins traditionnellement associés avec les  femmes, l’inégalité de la santé et de la liberté personnelle, entre  autres.  

Malgré le « progrès », les femmes qui travaillent aujourd’hui  aux États-Unis ne sont payées que 80,5 % de ce que gagnent les  hommes. Il en est ainsi même si les femmes ont dépassé des  hommes en obtenant des diplômes baccalauréats et doctoraux.  

Et l’inégalité continue après la fin de la journée de travail. Chez  soi, les rôles de genre déterminent les tâches de l’homme et de la  femme. Les couples deux-salaires avec enfants ont tendance à  avoir plus de conflits que ceux qui en manquent. Peut-être à  cause des stéréotypes culturels, les tâches qui doivent être faites  quotidiennement (acheter de la nourriture, faire la cuisine, la  lessive et le nettoyage de la maison) sont associés aux femmes,  et celles (de laver la voiture, tondre la pelouse, payer les  factures, faire des réparations) sont typiquement du domaine des  hommes.  

Le résultat est que les femmes qui travaillent en général font  plus de tâches ménagères que les hommes. Et cela met plus de  stress sur les femmes, ce qui se répercute sur leur travail. C’est  un cercle vicieux.  

Et la parité n’existe absolument pas dans le domaine de la santé  et de l’autonomie corporelle. Il n’y a pas d’égalité dans les 

soins de santé. À cause du biais implicite entre médecins, les  femmes reçoivent plus de soins inférieurs que les hommes.  

Étant plus défavorisées économiquement que les hommes, les  femmes sont moins en mesure de s'offrir une couverture santé.  Et la couverture n’est pas égale. Souvent, la couverture n’inclut  pas la santé reproductive. Et les politiciens conservateurs  essaient continuellement de faire passer des lois pour restreindre  les femmes à obtenir des services de santé reproductive.  

On cherche le contrôle des naissances ; c’est plutôt le  contrôle de la femme.  

Si les politiciens étaient vraiment soucieux de réduire le nombre  d'avortements, ils adopteraient des lois prévoyant plus de  financement pour la garde des enfants, un congé de maternité  plus long et une protection de l'emploi pour les femmes qui le  prennent, de meilleurs soins de santé prénatals, un accès plus  facile au contrôle des naissances, entre autres choses. 

Mais ils ne le font pas - même si cela aiderait les femmes à  devenir des participantes plus productives et plus performantes  sur le marché du travail et à contribuer davantage à l'économie. 

Pourquoi l'égalité des sexes est-elle si difficile - surtout quand  elle profite à tous ? Pourquoi l'égalité raciale est-elle si difficile,  alors que nous en profitons tous aussi ? Parce que le patriarcat et  les Blancs ont la peur irrationnelle que donner aux autres des 

droits égaux leur enlève des droits. Pour eux, créer l’image  perpétuel de « progrès » est un moyen d’auto-préservation.  

Comment les femmes parviennent-elles à la parité ? Je ne sais  pas. Mais toutes les personnes de bonne volonté doivent  continuer à se battre pour cela.

John C. B2 Advanced Student


Teacher: Coline
Level: Advanced (B2) 
Course: Grammaire - Conversation - Vocabulaire - Advanced (B2)
Example of a student's class presentation

Présentation de femmes qui ont marqué l'Histoire:


 Melissa Hillary Clinton


C’est une politicienne, diplomâte, avocate, auteur, et oratrice publique.
Elle est née le 26 Octobre 1947 à Chicago. Elle a grandi à Chicago, et elle a étudié à Wellesley College (premier cycle) et a Yale (fac de droit).
Elle a rencontré son future époux, Bill Clinton, à Yale.
En 1974, elle a déménagé avec Bill à Arkansas (son état d’origine) où elle a enseigné le droit à L’Université d’Arkansas. Pendant cette période, elle a travaillé aussi pour le “Children’s Defense Fund.”
En 1992, son époux à été élu Président des Etats-Unis, et en 1993, elle est devenue Première Dame des Etats-Unis. En tant que Première Dame, elle s’est focalisée sur les questions d’accès universel aux soins de santé et de sécurité des enfants.
Elle était Première Dame jusqu’à 2001 quand elle était élue Sénatrice pour l’état de New York.
Elle est restée dans ce rôle jusqu’à 2009, et elle était la première Première Dame élue Sénatrice.


En 2008, elle a lancé sa campagne présidentielle, mais elle a perdu contre Président Barack Obama.
Peu après, Président Obama l’a nommé son Secrétaire d’Etat, un poste qu’elle occupait jusqu’à 2013. En 2016, elle était la candidate démocrate pour la présidence américaine – la première candidate fèmme d’une partie politique majeure des US. On sait tous qu’elle n’a pas gagné (même si elle a reçu 3M votes de plus que l’autre candidat…).
Elle a confronté des controverses pendant sa carrière, mais je trouve son intellecte et sa dédication à la service publique très inspirants. Citation à propos d'Hillary que j’ai jamais oublié: “Bill Clinton est le Président le plus intelligent que j’ai jamais rencontré. Hillary Clinton et la personne la plus intelligente que j’ai jamais rencontré.”

Find the whole presentation here.

 Bettina Johanna Spyri


Johanna Spyri était une écrivain Suisse connue d’être l’auteur de Heidi. Elle est née June 12 1827 et elle est morte Juillet 7 1901 à Zurich en Suisse. Superficiellement, elle a vécu une vie traditionnelle and « normale »

En 1884 son mari et sa seule enfant sont morts d’une maladie sévère . Elle a déjà écrit avant sa perte terrible, mais après 1884, écrire devenait  une sorte de thérapie pour Johanna. Elle a écrit plusieurs livres pour adultes et pour des enfants.

Bien connu est son livre « Heidi ». C’est une histoire d’une jeune orpheline qui est élevée par son grand-père. C’est histoire a ravi les cœurs des lecteurs. Certainement elle est  charmante. C’est une histoire de compassion, de la nature, et de la religion.

Néanmoins,  même en Suisse c’est presque inconnu que Johanna Spyri  était très courageuse parce que ses nouvelles touchaient des  problèmes sociaux de son temps. Par exemple,  le grand-père refuse  d’envoyer  Heidi à l’école.  Par conséquence , Heidi ne sait pas lire ou écrire. Heureusement, sa  tante déménage Heidi en Allemagne. 

Au temps de Johanna, les filles étaient obligées d’ attendre l’école. Cependant, a ce temps les parents ne les supportaient pas.  Johanna luttait contre ces limitations

En Allemagne, Heidi fait la connaissance de Klara qui est handicapée. Au temps de Johanna, les personnes handicapees étaient exclus de la société et les familles les ont cachés. De nouveau,   Johanna luttait contre ces limitations.            

Un autre sujet d’importance  pour Johanna était les orphelins. Au temps de Johanna, la société ne s’en occupait pas. Les orphelins étaient renvoyés aux paysans riches qui les traitaient souvent comme esclaves.

Un autre livre était plus provocante que la nouvelle de Heidi. C’est son livre « une feuille sur le tombeau  de Vroni » (un prénom féminin). Vroni est assassinée par son mari. Johanna a écrit un livre contre la violence domestique. Malheureusement ce livre n’a survécu que ses premiers éditions et il n’est plus publié.

Johanna Spyri était une activiste distincte, mais très importante parce qu’elle n’a pas eu peur d’adresser des problèmes d’inégalité et des groupes marginaux.

Une remarque finale. Johanna est morte de cancer. Sa nièce l’a traitée qui était la première médecin féminine.


Yiwen  Wu Zetian


Wu Zetian est la seule femme empereur de l'histoire chinoise.  17 Feb 624[note 8][note 9] – 26 Nov 705

Elle a dirigé cet immense pays pendant environ 15 ans.


Pour son gouvernement, c'est encore une dichotomie. Donc, sur sa pierre tombale, il n'y a pas de mots, rien. Ne la critiquez pas et ne la complimentez pas.            


Mais, lorsqu'il s'agit du développement du système Ke Ju, l'examen impérieux, c’est Wu Zetian qui a le doit. 

Ce système accueille toutes les personnes, peu importe d'où vous venez, pour deviner une partie de la bureaucratie de l'État. 

Elle transforme ce système en pure maritocratie et tous les talents ont la même chance d'être découverts.



Teacher: Coline
Level: Superieur/Proficient (C1)  
Course: Supérieur / proficient
Example of a student's class presentation

Presentation de femmes qui ont marqué l'histoire:


Shirley Alice Guy-Blaché

Pionnière du cinéma française

  • - Realisatrice, Scenariste, Productrice
  • - Plus de 1000 films en France et aux Etats-Unis
  • - Il ne reste qu’à peu près 150 
  • - “La Fée aux Choux” - 1896 - première réalisatrice

https://www.youtube.com/watch?v=qS22S5MTHoI

Première fiction de l’histoire du cinéma

– “La Vie du Christ - 1906 - le premier péplum de l’histoire de cinéma

https://www.youtube.com/watch?v=3lnT4Zt4pVI

Qui a inspiré beaucoup d’autres cinéastes, français ou americains

  • - “Les Résultats du Féminisme” (1906) - changement des roles

Une femme avant son temps

  • 1910 - Première femme qui a monté sa propre societé - La Solax Film Co. -  Flushing, New York, avant la naissance de Hollywood
  • “A Fool and his Money” (1912) - premier film joués uniquement par des acteurs afro-américains. 
  • Effet special, close-up, double exposition, Chronophone.
  • Elle a influencé les grands réalisateurs, comme Alfred Hitchcock et Sergei Eisenstein.

Pourquoi oubliée?

  • 1919 - Son mari l’a quitté  pour une actrice.  Il est parti a Hollywood.
  • 1921 - Elle a été contrainte de vendre son studio à cause des dettes de son mari.
  • 1922 - Divorcée et ruinée, Alice (50 ans) ne peut plus retrouver un emploi ni à la Gaumont ni auprès d’autres sociétés de cinéma. 
  • Dans une industrie dominée par les hommes, elle a dit:

“On m’a souvent demandé pourquoi j’avais choisi une carrière si peu féminine. Or, je n’ai pas choisi cette carrière, ma destinée était tracée.”

Kathy Coco Chanel

 Gabrielle Chasnel (Coco Chanel), née à Saumur le 19 août 1883

Orpheline à 12 ans, elle grandit dans un orphelinat avec ses sœurs.

Elle apprend la couture auprès de sa tante à l’âge de 18 ans et débute sa carrière en 1903 dans un atelier qui fabrique des trousseaux et layettes.

Dès 1907, attirée par la scène, Coco Chanel chante dans les cafés à Vichy. Elle garde de cette époque son surnom, « Coco » car elle chantait « Qui qu’a vu coco sur le Trocadéro ? »

Elle y rencontrera son futur protecteur, Etienne Balsan, qui l’introduira dans la vie mondaine. Il lui présente Arthur « Boy » Capel, le grand amour de Coco Chanel



Le Debut de sa carriere

Boy la convainc de se lancer dans la fabrication de chapeaux et, en 1910, il lui prête de quoi ouvrir un salon de modiste.

Entre 1913 et 1915, ils ouvrent des boutiques à Deauville et Biarritz, villes d’exils pour la haute société pendant la guerre.

Dans sa boutique de Biarritz, Coco Chanel installe sa première véritable maison de couture où elle dessine ses premières creations.
La pénurie de tissu due à la guerre amène la créatrice à se fournir en jersey, une matière réservée alors aux sous-vêtements, c’est un succès.
Coco Chanel retranscrit sa volonté de modernité pour la femme dans ses créations en lui conférant une allure androgyne, à travers des robes droites et le pantalon jusqu’alors réservé aux hommes.

Chanel numero 5

Son amant, Boy Capel décède en 1919. 

En 1921, Coco Chanel acquiert deux nouveaux immeubles rue Cambon, à côté du siège de la maison. Et devient la même année, la première créatrice à lancer son parfum, le célèbre N°5 de Chanel. 

En 1926, Coco Chanel dessine la fameuse petite robe noire, couleur alors réservée au deuil, inspirée par l’uniforme qu’elle portait étant jeune. Le modèle devient un classique de la maison de couture, et plus généralement, dans la mode.

Coco Chanel est proche des artistes parisiens pendant l’entre-deux-guerres : elle dessine les costumes pour les pièces de Cocteau, est amie avec Marcel Proust, Toulouse-Lautrec et Auguste Renoir

La Seconde Guerre Mondiale

En 1932, Coco Chanel, fervente adepte de perles et bijoux en tout genre, devient la première créatrice à lancer une ligne de Haute Joaillerie. 

À l’annonce de la Seconde Guerre Mondiale, Coco Chanel ferme les portes de sa maison de couture pour se consacrer uniquement aux parfums. 

À la libération, Coco Chanel s’installe en Suisse au moment où le New Look de Christian Dior s’impose fortement. C’est seulement en 1954 qu’elle se décide à revenir à Paris pour reprendre ses activités ; elle a alors 71 ans. 

Gabrielle Chanel s’installe définitivement dans ses appartements de l’Hôtel Ritz, devenus aujourd’hui la Suite Coco Chanel.

La Fin d’Une Legende

Elle crée des nouveaux modèles qui deviendront des classiques, comme le tailleur en tweed et les ballerines bicolores. 

Pendant les années 60 et la révolution Hippie, Coco Chanel se fait discrète, elle vit confinée entre ses appartements et sa maison de couture, travaillant avec acharnement. 

Coco Chanel décède en janvier 1971, à l’âge de 87 ans, alors qu’elle prépare une nouvelle collection, qui sera présentée à titre posthume.

Isabel Jeanne D'Arc

 Jeanne d'Arc a été une source d'inspiration pour les Français pendant la guerre de Cent Ans, qui a en fait duré 116 ans. Henri V d’Angleterre a gagné une bataille à Azincourt en 1415, en utilisant des arcs longs pour la première fois, et les Français n'allaient pas bien. Jeanne d'Arc s'est approchée du roi Charles VII, après avoir entendu un message de Dieu, et l'a inspiré, ainsi que l'armée, à gagner une bataille décisive à Orléans. Il est très probable qu'elle a sauvé la nation française. Il y a chaque année encore, à Orleans, un festival pour commémorer sa victoire et sa vie. 

Elle m'inspire aussi. Elle ressemble aux femmes modernes à bien des égards.

Elle est comme Greta Thunberg : jeune, innocent, têtue, convaincue

Elle est comme Angela Merkel : soi-même, ce n’est pas importante

Elle est comme Simone Biles : elle croit en soi-même

Elle est comme Malala Yousafzai : elle agisse, aussi quand elle était jeune  

Aussi, comme les femmes énumérées ci-dessus, elle n'a pas suivi les règles de la féminité traditionnelle. Elle est bien connue pour porter l’armure et couper les cheveux. Elle a mis sa foi en Dieu, pas dans l’Eglise. 

Artem Hypatie


Denis Mariya Oktyabrskaya

 

Elle était la première femme d’ avoir reçu le plus grand honneur en URSS pour sa bravoure et son courage sur le champ de bataille.

Elle est née en 1905, dans l'Empire Russe avant l'Union Soviétique (URSS).

Plus tard, elle a épousé un soldat soviétique en 1925.

Quand Seconde Guerre mondiale a éclaté, Mariya, Mariya a été relocalisée à Tomsk, alors que son mari était en ligne de front contre les nazis.

Mais en 1941, elle a appris que son mari a été tué.




Un char de combatte


Quand elle a appris la mort de son mari, elle était très en colère et voulait se venger.

Elle a donc donné tout ce qu'elle avait à la banque soviétique, puis elle a écrit une lettre à Staline, demandant un char de combatte pour lutter contre les nazis.

Staline a accepté de lui donner un char.


En ligne de front contre les nazis

Mariya a eu beaucoup de succès dans la campagne pour reprendre les villes soviétiques.

Pendant sa première bataille, elle a tué plus de 30 soldats nazis et un canon antichar avec son char.

Elle a également réussi dans les autres batailles comme Bataille de Koursk (Kursk) et en la Bataille de Novoye Selo.

Elle a été promue sergent.


Son dernier combat

En l'offensive Leningrad-Novgorod, elle a été frappée à la tête par des éclats d'obus qu'elle tentait de réparer son char. 

Elle a été envoyée à l'hôpital mais est tombée dans le coma pendant deux mois avant de mourir en mars 1944.

Elle a été nommée à titre Héros de l'Union soviétique en reconnaissance de sa bravoure.

Bill Amelia Earhart

Une Femme Aventurière 

“N'interrompez jamais quelqu'un en train de faire quelque chose dont vous avez dit qu'il ne pouvait pas être fait”

JEUNESSE

Amelia Earhart n’etait pas comme les autre filles dans les années 1900s.  Elle s'en fichait si elle avait ses mains sales, tout ce qui lui importait s'amusait.

INSPIRATION

Amelia était inspiré le 28 decembre, 1920 quand un pilot lui fait un tour dans un avion.  Quand elle était presque à 200-300 pieds, elle sait que elle voudrait être une pilote.


DEJA VIVANT DANS LE FUTUR

Elle vive déjà dans le futur ou les droits de femmes et homme sont égale.  Elle fait la même chose que les hommes comme grimper aux arbres ou faire le chasse.

PREMIER VOL IMPORTANT

Son premier vol important était dans son propre avion nommé “Canary” qui était toute jaune.  Elle a fait un record de monde ou elle a volé à une altitude de 14,000 pieds.

PLUSIEURS RECORDS FÉMININS

A l’age de 34, elle est devenu la première aviatrice à faire un vol solitaire pour traverser l’atlantique.  Le vol a duré 14 heures et 56 minutes.

En 1937, elle entreprend d’être la première femme à boucler un tour du monde en avion

DISPARITION MYSTÉRIEUSE

Le 2 juillet 1937, Amelia et Fred Noona ont commencé un vol de Nouvelle Guinée à L’île d’Howland dans le Pacifique.  Le temps faissait tres mauvaise avec le pluie et beaucoup de nuages.  Selon une estimation, ils ont ecrasé 35-100 miles de la côte de l’îles de Howland.   Président Roosevelt a autorisé un recherche et sauvetage qui a coutait plus de $4 million. Le 18 juillet le recherche et sauvetage était abandonné.

THÉORIES ???

Elle était dans une mission d’espion pour Président Roosevelt et elle était capturé.

Elle était imprisonné par les japonais et forcé a faire les émissions de “Tokyo Rose” pendant le deuxième guerre.

Elle a vivait sur une île dans le Pacifique de Sud.


Contact Us

Alliance Française de San Francisco
1345 Bush Street | San Francisco, CA 94109
+1 (415) 775 - 7755
E-mail: afsf@afsf.com

Follow Us

                   




Alliance Française de San Francisco is an American Public Charity Nonprofit, tax-exempt under section 501(c)(3) of the Internal Revenue Code.

Design by Monsieur Graphic